Transports et confinement : les dernières actualités

cropped-pexels-photo-3943948-1-2.jpeg

« Nous sommes en guerre », cette formule, martelée à plusieurs reprises, a marqué les esprits lundi soir lors de l’allocution du Président de la République.

La France s’apprête à connaître une situation qu’elle n’a jamais vécue dans son histoire en temps de paix. Depuis hier midi, des mesures de confinement ont été mises en place afin de réduire la propagation du coronavirus. Ce confinement impacte fortement les transports sur le territoire.

En effet, désormais, il n’est possible de sortir chez soi que pour trois raisons. Vous pouvez sortir pour effectuer vos courses alimentaires, vous rendre dans une pharmacie ou sur votre lieu de travail si votre présence physique est indispensable. Pour cela, vous devez avoir avec vous une attestation disponible ici sous peine de sanctions. Les amendes pour non-respect de cette règle sont actuellement de 135€.

La situation des différents moyens de transports sur le territoire a évolué depuis notre article de lundi. Nous vous détaillons ce qu’il en est actuellement.

Transports en commun

Les transports en commun continuent de fonctionner pendant le confinement mais leur trafic est nettement diminué. Hier, en région parisienne, environ deux métros, bus et tramways sur 3 circulaient. Nous rappelons que ces transports sont utilisables seulement si vous avez un motif de sortie valable. Le respect des règles sanitaires est également indispensable.

Ce trafic devrait diminuer avec la chute de la fréquentation des transports.

Dans les autres régions, les transports en commun s’adaptent également à la baisse de la fréquentation et réduisent fortement leur trafic.

De plus, depuis hier, les nettoyages des rames des transports en commun ont été rendus obligatoires et multipliés. Cette mesure vise à rassurer les conducteurs et les usagers.  

Ferroviaire

Suite à la mise en place du confinement sur l’ensemble du territoire, les transports ferroviaires voient leur trafic se réduire fortement.

Aérien

Emmanuel Macron a annoncé lundi soir la fermeture des frontières de l’Europe pendant 30 jours. L’Allemagne, à l’instar d’autres pays européens, a intensifié les contrôles aux frontières. Dans cette situation de crise mondiale, la quasi-totalité des avions restera clouée au sol.

Les Français à l’étranger pourront rentrer sur le territoire s’ils le souhaitent. Ils sont appelés à se rapprocher de leur ambassade pour cela.

Pour toutes les questions liées aux demandes de remboursement concernant des trajets, séjours, à venir, nous vous invitons à lire notre article à ce propos.

okarito, solution voyages affaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *