4 questions à vous poser avant d’ouvrir un bureau à l’international

internationalisation

Est ce que le nouveau bureau va apporter des avantages significatifs?

Avant de prendre la décision d’ouvrir un bureau à l’international, vous devez estimer la demander pour vos produits ou vos services dans ces nouveaux pays. À ses débuts, Algolia a mis en place un numéro américain « toll-free » sur Aircall qui redirigeait vers leurs téléphones français pour tester le marché US, et valider l’intérêt d’avoir quelqu’un sur place à temps plein.

Si il y a en effet de la demande pour votre produit, vous devez établir que vos prix sont comparables aux attentes du marché local et quels concurrents sont déjà présents sur ce marché.

Il est important de contacter vos clients internationaux et de comprendre comment votre entreprise satisfait leurs besoins et quel impact l’ouverture d’un bureau aura sur eux.

Ciblez le pays dans lequels vos clients potentiels sont les plus proches démographiquement de vos clients actuels. Pour affiner votre recherche, posez vous les questions suivantes: Où est-ce que vous et vos collaborateurs voyagez souvent pour mener des opérations commerciales? Avez vous construit une réputation solide la-bas? Est ce qu’il y a une barrière de la langue ou culturelle? Avez vous assez de trésorerie pour faire face à des coûts inattendus, l’inflation ou des variations dans les taux de change?

Comment les taxes internationales vont-elles modifier mon business model?

La structure de votre entité à l’international aura des conséquences sur le long terme sur votre imposition. Il est donc impératif d’avoir une structure claire en place dès le début de votre internationalisation.

Chaque pays a ses propres standards et exigences quant à savoir si une entreprise faisant des affaires dans le pays doit percevoir et payer des taxes sur les ventes effectuées dans le pays. Par example, un pays peut avoir un seuil bas, obligeant une entreprise à payer des impôts même si un seul employé travaille dans ce pays, tandis que d’autres ont des normes plus libérales. Il est important de savoir que les bénéfices provenant d’opérations effectuées par les entreprises françaises dans les « établissements » qu’elles possèdent à l’étranger ne sont pas imposables à l’impôt sur les sociétés en France. Corrélativement les charges ou les pertes afférentes aux opérations effectuées hors de France ne sont pas déductibles des bénéfices soumis à l’impôt sur les sociétés en France.

Vous devez également vérifier s’il existe une taxe de vente ou une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les entreprises faisant des affaires dans la région. Dans certains cas, votre entreprise pourra demander des retours d’impôts si elle est bien enregistrée auprès des autorités administratives locales. Un conseiller avec une expérience opérationnelle internationale peut vous aider à comprendre les subtilités des différents modèles d’imposition selon la structure d’entreprise.

Est ce que l’écosystème local va répondre à mes attentes?

Avant d’ouvrir de nouveaux locaux, vous devez développer des relations solides avec vos fournisseurs de services et partenaires dans le réseau local. Vous pouvez commercer par construire votre réseau avec des investisseurs locaux, des fournisseurs et des distributeurs afin de faciliter votre implémentation dans l’écosystème. Créer des relations avec des chefs d’entreprises de votre industrie vous aidera également sur long terme pour créer des partenariat.

Vous pouvez également vous asseoir avec un conseiller fiscal qui vous aidera à comprendre les lois du travail et fiscales dans le territoire, vous assurant d’être en conformité et d’être éligible à des déductions et des remboursements. D’autres professionnels peuvent également vous être d’une grande aide. Par example, un expert en marketing pourra vous conseiller sur votre image de marque dans ce nouveau pays.

Comment allez vous staffer votre nouveau bureau?

Afin d’ouvrir votre bureau à l’international, vous allez avoir besoin de relocaliser certains employés ou embaucher une équipe locale. Votre décision doit être motivé par les besoins de votre entreprises et de vos clients ainsi que les lois locales du travail. Beaucoup de pays ont des lois du travail très exigeantes. Cela peut être ainsi extrêmement difficile de renvoyer un employé. Faites le maximum de recherches sur la réserve de talents sur place et discutez avec vos employés pour comprendre si ils seront prêts à déménager à l’étranger. Avoir quelques employés qui sont prêts à se relocaliser facilitera la transition sur place.

Ouvrir un bureau à l’étranger peut être un moyen puissant d’étendre votre part de marché et d’atteindre de nouveaux clients. Cependant, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Passez du temps pour explorer les différentes options et entourez vous de conseillers afin de prendre les bonnes décisions pour votre entreprise.

Vous pouvez également lire notre article sur les aides publiques pour votre développement à l’international!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *